mardi 7 février 2017

Hélène


Hélène,

Demain tu partiras, entourée de roses blanches. Ta famille et tes amis accompagneront jusqu'au bout la belle personne que tu étais. Ton amie B m'a demandé si je pouvais écrire quelque chose pour parler de celle que tu étais pour nous, sur les réseaux sociaux que tu as fréquentés. Alors, sur Twitter, j'ai demandé à ceux qui te suivaient (et ils étaient nombreux) de te résumer en une phrase. Je ne vais pas toutes te les lire, parce qu'il y en a trop, mais je vais t'en dire l'essentiel, en quelques mots.

Hélène, tu étais lumineuse, bienveillante, belle, rayonnante, radieuse, irradiante d'amour, souriante et pleine de vie, douce, lucide, objective, critique, attentive, merveilleuse et émerveillée, soucieuse du partage, croqueuse de vie et de chocolat, aimante autant qu'aimée, poétique, sereine, pertinente, intéressante, drôle, humaine, généreuse, courageuse, talentueuse, soutenante, légère, combative, forte, gentille, intelligente, indispensable. Bref, tu étais extraordinaire.

Hélène, tu étais une belle personne et une belle rencontre, une main tendue, un sourire réconfortant, un rire au milieu des larmes.

Hélène, tu étais celle qui photographiait la Loire comme personne, qui savait s'émerveiller des instants de grâce de la nature et en capter les instants magiques.

Hélène, tu étais cette drôle de personne qui débarquait avec une bourriche d'huîtres et des roses, qui prenait les gens dans ses bras pour leur dire bonjour, et qui nous a appris à regarder chaque nouvelle journée avec des yeux nouveaux.

Pour finir, Hélène, tu es partie sur une jolie pirouette tu sais. Le 4 février, c'était la journée mondiale contre le cancer... Comme un dernier pied de nez, tu as attendu que cette date lugubre soit passée, et tu t'es éteinte tout doucement une poignée d'heures plus tard. Décidément, jusqu'au bout tu auras été extraordinaire !

Le blog d'Hélène
Ses photos




1 commentaire:

  1. Bonjour Florence, voilà une très triste nouvelle. J'ai eu le privilège d'avoir quelques échanges avec Hélène. Elle m'avait sollicité pour aider un médecin qui préparait un ouvrage sur la Bientraitance.
    Le souvenir que je garderai d'elle sera son magnifique humour qui était un véritable sourire à la vie.
    Qu'elle repose en paix désormais délivré de ses chaînes terrestres qu'elle avait su métamorphoser en ailes d'ange.
    Toutes mes condoléances à sa famille et à ses nombreux amis.
    Patrick, alias @dsirmtcom

    RépondreSupprimer